Journée Parrainage vers l'emploi à la Mission Locale du Haut Vaucluse.

Le but est de les écouter et les aider dans leur recherche d'emploi.
 
La convention a été signée vendredi matin dans les locaux de l'Interco. Photo i.P.
 
Afin d'accompagner les jeunes adultes en difficulté, la Mission locale anime un réseau de parrainage dont
l'objectif est de faciliter leur accès à l'emploi, en particulier en luttant contre toutes formes de discrimination.
Les parrains sont bénévoles. L'accompagnement est personnalisé. Il s'agit de prendre du temps, d'écouter et
d'aider un jeune dans sa recherche d'emploi.
En 2016, la Mission locale du Haut-Vaucluse a accueilli 2870 jeunes, 25 d'entre eux ont été suivis dans le cadre de
ce dispositif. Ces parrains sont issus de tous les secteurs économiques, industrie, bâtiment, tertiaire,
professionnel de santé...
Vendredi matin, une convention de parrainage était signée dans les locaux de la communauté de communes
entre Anthony Zilio, président de la Mission locale ; Jean-Jacques Dreher, directeur du site Areva; Emmanuel
Fabre, vice-président du Lions Club et Pierre Rochette représentant de Pro BTP.
 
L'engagement d'Areva
 
Pour Areva, ce partenariat avec la Mission locale s'inscrit dans le cadre du plan de revitalisation que le groupe
développe dans le territoire depuis le début de l'année. "Ce plan permet de mener des opérations de soutien
économique à la création d'emploi et de développement d'entreprises autour des sites de Tricastin. Compte tenu
de notre ancrage local dans les territoires, l'objectif est de soutenir le tissu économique local. Les actions retenues
prioritairement permettent la création d'emplois autour de nos deux sites (Tricastin et Marcoule), par l'aide à la
création ou au développement de PME dans les secteurs industriels ou des services à l'industrie, par des actions
favorisant l'emploi".
 
Le parrainage est un outil qui vient en complément de l'accompagnement des jeunes réalisés par les conseillers
de la mission locale. Il s'agit d'un étayage supplémentaire sur lequel le jeune peut s'appuyer dans le cadre de sa
recherche d'emploi et d'autonomie. L'objectif pour Areva est d'apporter un support via un de ses salariés
volontaire, 6 jeunes seront accompagnés progressivement d'ici le début de l'année 2018.
 
Lors de la signature de la convention, Jean-Jacques Dreher a déclaré : "Areva Tricastin, entreprise intégrée dans
son territoire, s'engage à accompagner des jeunes de la mission locale, guider ces jeunes vers l'emploi dans le
territoire via des conseils, un support, un réseau d'entreprises dans le territoire. Deux premiers jeunes ont été
accompagnés avant l'été par deux de nos managers, volontaires et bénévoles. Ces premiers retours sont très
positifs, autant pour les jeunes que pour nos salariés : partage d'expérience, transfert de savoir (savoir être
notamment). Nous allons développer d'autres parrainages avec nos salariés volontaires dans les prochaines
semaines".
 
Source: La Provence.
date publique: 
Lundi, Octobre 9, 2017 - 11:30